78e anniversaire de l’exécution de 69 otages le 15 décembre 1941 au Mont-Valérien

Catégories Actualité du Mont-Valérien

À l’occasion du 78ème anniversaire de l’exécution de 69 otages le 15 décembre 1941 au Mont-Valérien, une journée d’hommage aux fusillés est organisée ce SAMEDI 13 DECEMBRE 2019 !

En représailles à la mort de quatre soldats, les autorités d’occupation font fusiller 95 otages, dont 69 au Mont-Valérien. Aux communistes jusque-là principalement visés, les Juifs sont ajoutés. Par cette exécution massive, c’est la définition idéologique des autorités allemandes des responsables des attentats, les «  »judéo-bolcheviques » », qui est complétée.
Parmi ces hommes, se trouvait Gabriel Péri. Né à Toulon, Gabriel Péri était un homme engagé. À la fois journaliste, secrétaire national des Jeunesses communistes en 1922, membre du Comité central du Parti communiste de 1924 à 1929, suppléant de 1932 à 1937, chef des services de politique étrangère du journal L’Humanité et député de Seine-et-Oise jusqu’en 1940, il a surtout marqué par sa passion patriotique et antifasciste. Le 18 mai 1941, Gabriel Péri est arrêté sur dénonciation, puis fusillé au Mont-Valérien le 15 décembre 1941, par les Allemands.
« Peut-être quelques-uns de mes papiers serviront-ils à ma mémoire. Que mes amis sachent que je suis resté fidèle à l’idéal de toute ma vie ; que mes compatriotes sachent que je vais mourir pour que vive la France. » Extrait de la lettre laissée à son avocate et amie, Odette Moreau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *