Pluralité des messages, usages concurrents de l’espace, passage des générations, le Mont-Valérien depuis qu’il est devenu un haut lieu de la répression allemande sous l’Occupation doit relever le défi de rendre présent le passé qu’est la Seconde Guerre mondiale. »

Fabien Théofilakis

Lieu d’hommages mais aussi de conflits mémoriels et politiques, le Mont-Valérien est aujourd’hui un espace de transmission des mémoires et de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale. Dès l’après-guerre, il évolue au gré des appropriations entreprises par de multiples acteurs pour répondre à des contextes, des besoins et des volontés complexes. Non consensuels, ces différents usages ont créé des tensions, des conflits. Finement étudiées, les traces de ces récits restent identifiables aujourd’hui.
Analyse, décryptage et déconstruction par Fabien Théofilakis, mercredi 2 décembre à 18h30.
Inscription nécessaire
Visioconférence organisée dans le cadre de l’exposition « [Dé]construire les mémoires. Récits, pratiques & acteurs au Mont-Valérien, de la Seconde Guerre mondiale à nos jours » et de la publication du catalogue d’exposition.
N’hésitez pas à participer à ce premier « Rendez-vous Virtuel du Mont-Valérien » et à relayer l’information au sein de vos propres réseaux !
L’INTERVENANT
Historien français spécialiste de la captivité de guerre et des rapports franco-allemands au xxe siècle, Fabien Théofilakis est maître de conférences à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre du Centre d’histoire sociale des mondes contemporains. Il est actuellement détaché au Centre Marc Bloch (Berlin, Allemagne).
Il est l’auteur d’une thèse majeure sur Les prisonniers de guerre allemands. France, 1944-1949. Une captivité de guerre en temps de paix (Fayard, 2014). Il a également codirigé, avec Anne-Marie Pathé, l’ouvrage La Captivité de guerre au xxe siècle : des archives, des histoires, des mémoires (A. Colin, 2012).
Fabien Théofilakis a assuré la direction scientifique du catalogue de l’exposition [Dé]construire les mémoires. Récits, pratiques & acteurs au Mont-Valérien, de la Seconde Guerre mondiale à nos jours (Ministère des Armées, 2020).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *