Les mémoires de la Seconde Guerre mondiale

Journée Thématique

« Les Quatre sœurs » de Claude Lanzmann

Ciné-Débat
Visite du mémorial du Mont-Valérien
Dimanche 20 octobre | 11h à 16h30
Lieu | Cinéma Le Capitole et le Mémorial du Mont-Valérien

Le dimanche 20 octobre, à 11h, le mémorial du Mont-Valérien en partenariat avec le cinéma de la Ville de Suresnes, Le Capitole, vous propose de venir découvrir l’une des œuvres du cinéaste de la mémoire et de l’Histoire, Claude Lanzmann. 

Au travers d’une journée thématique qui abordera les différents pans de la politique répressive menée par l’occupant allemand, le mémorial du Mont-Valérien vous propose de découvrir dans un premier temps, le témoignage bouleversant de Ruth Elias dans le premier volet du film « Les Quatre sœurs » dans « Le Serment d’Hippocrate ».

11h –  13h30 : Le Serment d’Hippocrate, de Claude Lanzmann – projection-débat

En 1985, le génocide des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale se révèle au travers du film Shoah de Claude Lanzmann. Avec plus de 350 heures de film, le réalisateur monta les rushs non-utilisés pour Shoah dans cinq autres films. L’un d’eux, les Quatre Sœurs, présente le témoignage de quatre survivantes de la Shoah. Ruth Elias, dans le serment d’Hippocrate, raconte son histoire. Tchécoslovaque, elle vit cachée dans une ferme jusqu’en 1942.  Dénoncée, elle fut déportée au camp de Theresienstadt puis à Auschwitz. Enceinte, elle travailla à dégager les gravats dans une raffinerie bombardée à Hambourg.
C’est le film que nous vous proposons de découvrir le dimanche 20 octobre en présence de Laura Koeppel, assistante réalisatrice de Claude Lanzmann et de la responsable pédagogique du mémorial du Mont-Valérien.

Tarif : 5,50 €
Réservation sur place ou sur le site internet du cinéma cinema-lecapitole.com

Dans un second temps, le public sera invité à découvrir le mémorial du Mont-Valérien, principal lieu d’exécution par l’armée allemande de résistants condamnés à morts et d’otages en France pendant la Seconde guerre mondiale.

15h – 16h30 : visite guidée du mémorial du Mont-Valérien

Entre mars 1941 et août 1944, 1009 hommes sont fusillés dans la clairière du Mont-Valérien. Résistants condamnés à morts ou otages, juifs et/ou communistes, ces parcours incarnent les politiques répressives de l’occupant allemand sur le territoire français. Sur ce lieu, en 1960, le général de Gaulle inaugure le mémorial de la France combattante, où reposent seize Morts pour la France, dans un hommage pour l’ensemble des combats de la Seconde Guerre mondiale. A l’intérieur, la flamme de la Déportation symbolise cet autre pan des politiques répressives.

Visite gratuite | Inscription nécessaire : info@mont-valerien.fr | 01 47 28 46 35

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *