CONFÉRENCE DE PASCAL CONVERT : « LE MONUMENT AUX FUSILLÉS DU MONT- VALÉRIEN »

Catégories Actualité du Mont-Valérien

MERCREDI 9 OCTOBRE 2019 À 18H30 EN PRÉFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE 167-177 avenue Joliot-Curie, 92000 Nanterre

Pascal Convert, plasticien, auteur du monument aux fusillés du Mont-Valérien interviendra le mercredi 9 octobre dans le cadre des « Rendez-Vous du Mont-Valérien » pour une confé- rence consacrée au travail artistique dans la transmission de l’Histoire, ses complexités et sa nécessité.

« Chaque nom écrit devient quelqu’un que l’on connaît »

Pascal Convert à propos du monument aux fusillés du Mont-Valérien

Le 12 juin 1997, Robert Badinter propose une loi à l’Assemblée nationale relative à « l’édification d’un Monument au Mont Valérien portant le nom des résistants et des otages fusillés dans les lieux de 1940 à 1944 ». En 2003, le monument représenté en forme de moule de cloche est inauguré sur le parcours du souvenir. Il reprend par date d’exécution – de 1941 à 1944 – les fusillés résistants condamnés à mort et otages du Mont Valérien. Sur le socle, la dédicace mentionne « Aux résistants et otages fusillés au Mont Valérien par les troupes nazies et à tous ceux qui n’ont pas été identifiés ».

Le monument aux fusillés, œuvre de Pascal Convert, marque un premier hommage rendu nominativement et individuellement à ces hommes fusillés au Mont-Valérien parce que résis- tants condamnés à mort ou otages. Il illustre la volonté de valoriser les parcours individuels, complexes et divers, qui disent et expliquent la grande Histoire.

Ce sera l’objet de cette conférence, qui reviendra sur le travail de mémoire artistique mené par Pascal Convert, ses réflexions et ses questionnements pour rendre hommage et incarner les parcours d’engagements et les politiques de persécutions racistes mises en œuvre par l’occupant allemand.

Pascal Convert « Sculpteur de mémoire »

Né en 1957, Pascal Convert est plasticien (sculpture, installation et vidéo) et auteur de films documentaires. En 1989, il est pensionnaire à la Villa Médicis. La question de la mémoire et de l’oubli est au cœur de son travail. Auteur du monument aux fusillés du Mont-Valérien, il réalisa également des sculptures artistiques et des films documentaires portant sur la Résis- tance et plus particulièrement sur ses personnages oubliés, méconnus dont Joseph Epstein, chef des FTPF d’Île-de-France, fusillé au Mont-Valérien en avril 1944. Sa passion pour l’Histoire l’amènera notamment à réaliser un travail artistique et mémoriel en Afghanistan sur les traces des Bouddhas de Bâmiyân.

Contact presse :

Rachel Guerroumi, chargée de la communication des Hauts lieux de la mémoire nationale en Île- de-France
communication@mont-valerien.fr, 06 01 77 02 03

TÉLÉCHARGER LE DOSSIER DE PRESSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *